Les gaz de schiste : une alternative dangereuse

 

Durant l’année 2010, de nombreux journaux relatent les débats houleux au sujet des gaz de schiste. Mais au fond qu’est-ce que le gaz de schiste? Il s’agit en fait de gaz naturel de type de non-conventionnel emprisonné dans la roche à plus de 4km de la surface. Ce gaz est dans de nombreux points plus écologiques que les autres disponibles, mais la technique de recueillement du gaz est très controversée. Les politiciens y voient une source importante de revenu et d’emploies, les environnementalistes y voit la détérioration de tout un écosystème.

 

Afin d’extraire ce fameux gaz, on utilise la méthode nommé fracturation hydraulique. Celle-ci consiste à envoyer des millions de litres d’eau, de sable et de produit chimique dans le sol. La pression engendrer fissure la roche et libère le gaz. Cette technique ne permet pas un haut rendement. Aussi, de nombreux cas de contamination de puits d’eau potable par des produits chimiques ont été rapportés. La population habitant près d’un puits de gaz y voit la perte de leur eau potable et aussi de leur santé.

 

Au Nouveau-Brunswick, la population est de plus en plus concernée puisque de nombreuses compagnies s’intéressent au gaz présent sur leur territoire. Les habitants n’ont aucun pouvoir sur le sous-sol de leur terrain et ne peuvent donc pas refuser l’accès aux compagnies. De nombreuses pétitions ont été lancées depuis. Il nous faut donc se pencher sur la question pour assurer un environnement sain pour nous et pour les générations à venir.

 

Auteurs: Samuel Jean et Marie Claire Chiasson du comité environnemental du Polyvalente W-A-Losier

ecrtis pour leur papier d'école

 © 2018 NBEN / RENB