PRESS RELEASE

CCNB’s Fundy Baykeeper applauds restart of Energy East Pipeline Review and calls for a reform of the NEB before the review moves forward

The Conservation Council of New Brunswick’s Fundy Baykeeper applauds the National Energy Board’s decision on Friday to restart the Energy East review process.

“This is an important decision, but not an unexpected one,” said Fundy Baykeeper Matt Abbott. “Given the questions of bias hanging over all decisions made by the last National Energy Board panel, the only way to move forward was to void all the past panel members’ decisions.”

The ruling was made following  the filing of a Notice of Motion with the NEB on Jan 10 by Ecojustice lawyers representing Transition Initiative Kenora (TIK) calling for the Energy East proceedings to be declared void as a consequence of reasonable apprehension of bias.  Read the Motion here.

The project’s 2016 hearings were suspended late last August, after complaints were filed against two NEB board members – Jacques Gauthier and Lyne Mercier– who met privately with former Quebec premier Jean Charest while he was being paid as a consultant to TransCanada Corp. The review panel recused itself shortly afterwards, prompting demands that the review process be restarted.

All decisions made by the previous panel members are void and will be removed from the official hearing record. Those who’ve already applied to participate need not reapply, but essentially everything re-starts.

Abbott says that this decision won’t fix the NEB process regarding Energy East. The current process was put in place by the Harper Government and has been roundly criticized by many.

“The Energy East review should be delayed until a modernized review process is in place. Given the problems with NEB that the Energy East review has brought into focus, it is clear that we cannot have confidence in the NEB as it is currently constituted,” said Abbott.

“In uncertain, stressful times, it is good to know that a massive, dangerous, project like Energy East does not loom as close as it appeared to a few short months ago.”

According the NEB media release issued this morning, previous decisions that have been voided include:

  • Determination that the Energy East and Eastern Mainline applications are complete;
  • Decision to review the Energy East and Eastern Mainline applications via a single hearing;
  • List of Participants and any subsequent individual rulings on participation;
  • Lists of Issues and factors to be included in the environmental assessments under the Canadian Environmental Assessment Act, 2012; and Hearing Order.
-30-

To arrange an interview contact: Matt Abbott at 506-321-0429

The Fundy Baykeeper works for the Conservation Council to defend the public’s right to a healthy Bay of Fundy. Matt uses a  well-marked boat to patrol the Fundy coastline from Alma to St. Stephen. The Fundy Baykeeper is also part of the international Waterkeeper Alliance.

For more information on how the proposed Energy East pipeline would affect the Bay of Fundy, read the National Resource Defense Council’s report on tanker traffic in the Bay of Fundy: Sensitive Marine Ecosystems Threatened by Energy East’s ‘Aquatic Pipeline.’

For a full list of New Brunswick waterways at risk from Energy East, check out our interactive map.

For more information on the risks of Energy East to the communities of the Bay of Fundy and Gulf of Maine, read the Conservation Council’s report: Tanker Traffic and Tar Balls: What TransCanada’s Energy East Pipeline Means for the Bay of Fundy and Gulf of Maine.

For more on the Energy East pipeline, check out:

Archives des nouvelles des groupes

Appels à l'action

Faites entendre votre voix sur la stratégie de l'eau pour le Nouveau-Brunswick

mercredi 15 novembre 2017
by Conservation Council of New Brunswick
Une Stratégie de l’eau pour le Nouveau-Brunswick

Le 6 octobre, 2017, le ministère de l'Environnement et des Gouvernements Locaux a publié une ébauche de la stratégie de l’eau. La stratégie est disponible sur le site web du gouvernement du Nouveau-Brunswick. Le public est invité à faire des commentaires par courriel à waterstrategy-strategiedeleau@gnb.ca ou par la poste à l’adresse suivante : Ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux, Division des politiques et de la planification, C. P. 6000, Fredericton (Nouveau-Brunswick), E3B 5H1. La date limite pour faire parvenir ses commentaires au ministère est le 20 novembre, 2017.

Afin d’aider les groupes à formuler des commentaires, le Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick, en collaboration avec des groupes de bassins versants, a mis ensemble les éléments clés d’une stratégie de protection de l’eau et un modèle de lettre à envoyer au ministère.

Sommaire des 8 principaux éléments d’une stratégie de protection de l’eau solide

Le Nouveau-Brunswick mérite une stratégie pour la protection de l’eau qui :

  1. Est fondée sur la science; c’est-à-dire qui tient compte de données de base, de leurs suivis et qui prend en considération les impacts cumulatifs et les flux environnementaux;
  2. Établit des normes de qualité de l’eau dans un cadre de travail légal ;
  3. Conserve toutes les eaux des bassins versants y inclut les eaux de surfaces (lacs, cours d’eau, rivières), et les eaux souterraines, en préparant des plans conservations, des politiques et des pratiques adéquates, et en utilisant le principe de précaution comme outil directeur, légal et exécutoire;
  4. Protège nos zones marines côtières dans la loi;
  5. Adopte une forme significative de gouvernance axée sur la collaboration avec les Premières nations;
  6. Inclut la conception, la mise en œuvre et la mise en vigueur des plans de protection des bassins versants, préparés d’une manière transparente, avec l’administration, les entreprises, les organisations des bassins versants, les agriculteurs, les responsables municipaux et les citoyens;
  7. Est imputable, par la présentation des résultats de la surveillance et de rapports annuels à la population sur la progression dans la réalisation des buts et des objectifs décrits dans la stratégie de protection de l’eau; et
  8. Est exécutoire dans un cadre juridique moderne.
 
Modèle de lettre

 Mon nom est  ___________________­­­­­­­­­­­­­­_, et je souhaite exprimer mon appui à une solide stratégie de l’eau au Nouveau-Brunswick.

J’habite près de ________________ OU j’habite dans le bassin versant _______________________________

Décrivez votre endroit favori pour pêcher/nager/pagayer, etc.

Partager votre meilleur souvenir concernant l’eau du bassin.

À mon avis, de l’eau propre et saine c’est important parce que: _____________________________________

Avez-vous récemment reçu un avis de faire bouillir votre eau ?  Un avis concernant les cyanobactéries ? Un avis de climat extrême?  Décrivez ce qui vous inquiète.

Je félicite l’administration provinciale d’aller de l’avant avec sa promesse de protéger nos eaux; toutefois, je crois que l’ébauche de la stratégie ne va pas assez loin pour garantir une eau saine dans mon bassin versant.

Nous avons besoin d’une stratégie de protection de l’eau qui (insérer un ou plusieurs éléments essentiels).

Je crains que si mon bassin versant est laissé sans surveillance, nous fassions face à des menaces constantes et croissantes (de la pollution, de la perte des zones humides et des estuaires côtiers, la perte d’un débit adéquat pour maintenir la vie aquatique, et de l’augmentation des impacts des dérèglements climatiques comme les inondations, les sècheresses et les températures élevées.)

Veuillez protéger mon bassin versant en mettant en œuvre une solide stratégie de protection de l’eau dans le cadre d’une loi moderne qui (citez les éléments qui garantisse la santé de notre eau et de la population.)

Avec mon appréciation,

Votre nom.

Pour plus d'information, visitez le site web du CCNB.

Appel pour proposition de candidature pour les prix du RENB 2017

lundi 31 juillet 2017
by Annika Chiasson
Chaque jour des citoyens et des groupes de citoyens agissent pour protéger et restaurer l’environnement du Nouveau-Brunswick et nous pouvons ensemble célébrer et reconnaitre leurs contributions importantes.

 Durant l’année dernière, qui demeure dans votre mémoire?

Nous vous invitons à nommer un groupe ou des citoyens qui méritent l’un des prix accordés par le RENB et qui seront présentés avec éclat lors de l’Éco-confluence 2017. Faites-nous parvenir un courriel au nben@nben.ca en décrivant les travaux de votre candidat et quel prix il mérite. Les nominés doivent être membres ou associés du RENB.*

Date limite pour les propositions de candidature : 13 septembre, 2017

*Les membres et associés du comité directeur du RENB ne sont pas éligibles pour les prix.