Les sessions de formation sont de préférence de 3 heures. Des sessions plus courtes peuvent être envisagées au cas par cas.

Grâce à du financement de la part de Fonds en fiducie pour l'environnement et "TD Friends of the Environment", nous sommes en mesure d'offir des subventions aux écoles qui réservent une session lors de l'année scolaire 2017-2018 selon le principe du premier arrivé premier servi. Pour plus de renseignements au sujet des sessions pour les groupes communautaires, veuillez nous contacter.

NB Colourtd

Pour réserver une session, veuillez remplir le formulaire suivant et nous vous contacterons sous peu! 

Personne de contact :
Pascale Ouellette, Coordonnatrice des programmes avec le Réseau environnemental du Nouveau-Brunswick. 
Téléphone: 506-855-4144
Courriel: nben@nben.ca 
22 Rue, Suite T390, Moncton, NB E1C 0P7


En vedette

Blogue

Rassembler les collectivités et les écoles, une plantation d’arbres à la fois !

lundi 25 septembre 2017
by Pascale Léa Ouellette
Pour publication immédiate
Date : 18 septembre 2017

Dundas, NB – Vendredi dernier, le Réseau environnemental du Nouveau-Brunswick en collaboration avec l’école Notre-Dame et le groupe de développement durable du pays de Cocagne ont lancé « Branchez-vous, faites des vagues 2017 » à l’école Notre-Dame.

« Branchez-vous, faites des vagues » est un défi aux groupes de jeunes de travailler ensemble dans leur collectivité locale pour aider à conserver le paysage et le littoral du Nouveau-Brunswick.  L’an dernier, plus de 400 jeunes Néobrunswickois ont participé à ce défi et ont planté ensemble 1254 arbres et nettoyé 20 hectares du littoral

Pascale Ouellette, coordonnatrice des programmes d’éducation et de sensibilisation rappelle que c’est une excellente occasion pour les jeunes de contribuer à la conservation et de créer des partenariats avec les groupes environnementaux de leur collectivité, et elle ajoute : « J’ai hâte de voir quelles seront les réalisations des jeunes en 2017. “  

Le lancement du 15 a été un des évènements où l’on a planté 150 arbres partout au pays pour célébrer le 150e anniversaire du Canada.  Ce projet a été rendu possible, entre autres, par l’administration canadienne, par ArbresCanada, par le programme de financement communautaire ÉcoAction, par la Coopérative financière UNI, et par plusieurs bénévoles dévoués des diverses régions de la province.

-30-

Interlocutrice:
Pascale Ouellette, Coordonnatrice de l’éducation et de la sensibilisation, RENB
Tél. : 506-855-4144
Courriel : nben@nben.ca

Tree Canada representative, Fabrice Parisi, speaking on Tree Canada’s role in tree planting events through Canada.

 
Students of École Notre-Dame welcoming ceremony attendees.

Accueillez une projection : Toute espèce vivante ‒ Vivre l’expérience d’un bioblitz

mercredi 5 avril 2017
by Raissa Marks


Le film documentaire, Toute espèce vivante ‒ Vivre l’expérience d’un bioblitz , vous fera découvrir un parcours étonnant qui illustrera quatre semaines passées au cours de deux étés à explorer tous les aspects de la nature – les poissons, les insectes, les plantes, les champignons, les reptiles, les amphibiens et les mammifères – qui vivent au Nouveau-Brunswick dans notre propre zone naturelle protégée du Grand Lac.  (Veuillez noter que le film est en anglais avec les sous-titres en français.)

Célébrez la décennie des Nations unies sur la biodiversité – en accueillant une projection de ce film dans votre collectivité !

Contrairement à la téléréalité, ce film documentaire présente de véritables scientifiques qui parlent des vrais enjeux qui affectent de vraies personnes qui vivent dans de réelles collectivités.

Toute espèce vivante a été produit par une compagnie basée au NB, Flower Power Production, en collaboration avec le programme BiotaNB du Musée du Nouveau-Brunswick.  BiotaNB est un projet de recherche de 20 années pour identifier et cataloguer plusieurs espèces du Nouveau-Brunswick, avant que l’intrusion humaine et les changements climatiques s’intensifient.  Le RENB en partenariat avec Flower Power Production pour promouvoir les visionnements de ce film dans les collectivités partout au Canada.

Événements à venir


Roundtable on Disaster Risk Reduction and Climate Change Adaptation
lundi
, 23 octobre, 2017
Halifax

Consultation publique prébugetaire
lundi
, 23 octobre, 2017
Moncton

Bea Johnson on Zero Waste Living
mardi
, 24 octobre, 2017

Appels à l'action

Appel pour proposition de candidature pour les prix du RENB 2017

lundi 31 juillet 2017
by Annika Chiasson
Chaque jour des citoyens et des groupes de citoyens agissent pour protéger et restaurer l’environnement du Nouveau-Brunswick et nous pouvons ensemble célébrer et reconnaitre leurs contributions importantes.

 Durant l’année dernière, qui demeure dans votre mémoire?

Nous vous invitons à nommer un groupe ou des citoyens qui méritent l’un des prix accordés par le RENB et qui seront présentés avec éclat lors de l’Éco-confluence 2017. Faites-nous parvenir un courriel au nben@nben.ca en décrivant les travaux de votre candidat et quel prix il mérite. Les nominés doivent être membres ou associés du RENB.*

Date limite pour les propositions de candidature : 13 septembre, 2017

*Les membres et associés du comité directeur du RENB ne sont pas éligibles pour les prix.

Resquest for letters of support: Proposed name restoration for the Wolastoq

dimanche 30 avril 2017
by Alma
 The Wolastoq Grand Council supports our YOUTH GROUPS on their proposal for changing the name of the Saint John River, back to it’s original and proper name; Wolastoq (the beautiful & bountiful river ). We see this as a good place to begin the process of implementing the United Nations Declaration on the Rights of Indigenous Peoples; which was strongly recommended by the Truth and Reconciliation Commission.  

Proposed Name Restoration: 
  • The name Saint John River back to it’s original indigenous name -  Wolastoq
Purpose: 
  • Wolastoq; (the beautiful river) is the original Indigenous name of the River.
  • Wolastoq is the name sake for the real identity and unique nationality of our People; the Wolastoqiyik.  Respecting the rights of Wolastoqiyik.
  • Scientific studies have now confirmed, what our people have always known; “that water has memory”.    This river will remember its original name.   
  • This deed would begin a process for reconciliation with a show of goodwill on the part of the Government of New Brunswick, and would;
  • Create opportunities for discussions and engagement around indigenous issues.
  • Wolastoqiyik have a right to retain their own names for communities, places and persons. 

The Wolastoq Grand Council is requesting support letters from our Allies; as individuals, organizations, and/or Groups.  For more information, contact Alma Brooks, 506-478-1256, almabrooks.26@outlook.com

Please send support letters to the following addresses:

The Wolastoq Grand Council,
Grand Chief; Ron Tremblay
50 Maliseet Drive
Fredericton, NB, E3A 2V9


David Coon
Office of the Green Party Leader
P.O. Box 6000
Fredericton, NB, E3B 5H1

Additional Information

  1. Indigenous and Northern Affairs Canada
Carolyn Bennett; Minister of Indigenous and Northern Affairs Canada; has assured the Wolastoq Grand Council in writing that; - “Canada is committed to a renewed nation to nation relationship with indigenous peoples based on the recognition of rights, respect, cooperation and partnership.”   Carolyn Bennett also stated that ; - “Achieving full reconciliation between indigenous and non-indigenous people in Canada is at the heart of Indigenous and Northern Affairs Canada’s mandate, and that the government of “Canada will engage with Indigenous peoples, provinces, territories, and Canadians on how to implement the Declaration in accordance with Canada’s Constitution”.

  1. Andrea Bear-Nicholas
As described in a 2011 article by Andrea Bear-Nicholas, Maliseet historian:  
  1. The first step in the dispossession for the indigenous peoples in the Maritimes began in earnest immediately after the British capture of the French fort at Louisbourg in 1758.   Where place names and names of First Nations in the entire region had been inscribed on earlier maps; both would soon be erased by colonial cartographers in a process described by J. B. Harley as cartographic colonialism.  The justifications for these erasures was found in the doctrine of discovery.   
  2. The second step in the dispossession of indigenous peoples in Nova Scotia began immediately after signing of the Treaty of 1760 by Passamaquoddy and Maliseet Leaders, and later the signing of the Mascarene Treaty.   Although there was no surrender of any lands in either of these Treaties; 1.5 million acres of Maliseet land which outlawed the surveying and expropriation of lands not yet ceded by the indigenous inhabitants or purchased by the Crown.    


  3. United Nations Declaration on the Rights of Indigenous Peoples
The United Nations Declaration on the Rights of Indigenous Peoples:   Articles 1, 2, 6, & 13   support and provide a guide for the implementation leading to reconciliation.

As a distinct ‘people,’ we have a right to our accurate identity and nationality.
  • Indigenous Peoples have the right to the full enjoyment as a collective or as individuals of all human rights and fundamental freedoms as recognized in the Charter of the United Nations, the Universal Declaration of Human Rights, and international human rights law. 
  • Indigenous peoples and individuals are free and equal to all other peoples and individuals and have the right to be free from any kind of discrimination, in the exercise of their rights, in particular that based on their indigenous origin and identity. 
  • Every indigenous individual has the right to their own nationality. 
  • Indigenous people have a right to retain their own names for communities, places and persons.  “States shall take effective measures to ensure that this right is protected”.

Suivez-nous sur Twitter

Book a session!