• EOS
  • NBLungs
  • cocagne
  • Ducks Unlimited
  • asf
  • Cpaws
  • Ccnb
  • FallsBC

En vedette

Blogue

Moncton en vedette à l’échelle nationale

lundi 27 novembre 2017
by Raissa Marks
Le RENB est heureux d’être le partenaire local pour ÉcoNous 2018, la conférence annuelle du Réseau canadien de développement économique communautaire, qui aura lieu à Moncton en septembre 2018.

Axé sur le développement économique communautaire vert, ÉcoNous2018 réunira des conférenciers/ères de renom, des sessions dynamiques et des opportunités de réseautage à propos des Personnes (communautés inclusives), de la Planète (environnements durables) et de l'Économie (prospérité locale) ainsi que ces différents éléments qui créent une économie au service de tous.Qui ou quoi devrait être sur l’ordre du jour?  Faites connaitre vos idées au comité de planification ici : https://www.surveymonkey.com/r/V226TJX

Nouveau logo du RENB !

mardi 31 octobre 2017
by Raissa Marks
Le weekend dernier, lors du rassemblement Éco-Confluence, le RENB a lancé son nouveau logo !

La violette représente l’emblème floral du Nouveau-Brunswick et son environnement.  Le centre est le réseau qui nous rassemble tous.

Ce logo a été conçu par Annika Chiasson, coordonnatrice des communications au RENB et talentueuse graphiste.

Nouvelles des groupes

Édition spéciale du NB Naturalist disponible!

vendredi 15 décembre 2017
by Vanessa Roy-McDougall, Nature NB
Édition spéciale du NB Naturalist bientôt disponible!


Nous sommes heureux de vous informer que nous publions un numéro spécial de notre magazine, le NB Naturalist, sur la Nature, la Biodiversité et les Changements Climatiques. Le magazine est gratuit et prêt à être envoyé par la poste d'ici la fin du mois de novembre.  Nous aimerions le rendre disponible dans toute la province, veuillez nous faire savoir si vous êtes intéressés à contribuer à la distribution dans votre région. L'édition est entièrement traduite. Veuillez remplir le formulaire ici : https://goo.gl/forms/IdGVeuUJQOwBqj8o2.Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter: 506-459-4209

 

 

 

 

Legislation misses mark on protecting families and communities from worst of climate change impacts in N.B.

jeudi 14 décembre 2017
by Jon MacNeill

FREDERICTON —
 Lois Corbett, Executive Director, issued the following statement regarding today’s announcement about climate change legislation. She is available for comment.

“I’m pleased the province has followed the Conservation Council’s advice, and that of the Auditor General, by enshrining climate change targets in law. It is not clear, however, that climate fund the bill sets up will go far enough to protect the health and safety of New Brunswick families and communities already suffering from extreme ice storms, hurricanes and flooding caused by climate change.

There are no new incentives, financial or otherwise, to innovate, reduce pollution or change behaviours. By toeing the status quo, the government has missed its goal of helping N.B. transition to a low-carbon economy and create jobs.

It is an uninspiring follow-up to last December’s climate change action plan, which was a smart road map for climate action and job creation that was among the best in the country. And I sorely doubt it will meet the bar set by the federal government.

Instead, we have legislation that largely maintains the status quo and sets us on a race to the bottom when it comes to protecting the health and safety of New Brunswickers and taking advantage of the economic opportunities that come with ambitious climate action.

There are some good things in the bill: it requires the Minister to report on how the money in the Climate Change Fund is spent every year; it requires the government to report annually on the progress of its Climate Change Action Plan; and it enshrines in law the government’s carbon pollution reduction targets.”

-30-
Recommended Links: To arrange an interview, contact:Jon MacNeill, Communications Director, 238-3539 (m) | 458-8747 (w) | jon.macneill@conservationcouncil.ca

Background Materials on N.B.'s carbon pricing system

mardi 12 décembre 2017
by Jon MacNeill
Attention News Editors: Here is some background that may be helpful in reporting on Environment and Local Government Minister Serge Rousselle’s comments today about a carbon-pricing system for New Brunswick:
  • To date, Canadian jurisdictions that have announced or implemented a system for pricing carbon include Newfoundland and Labrador, Nova Scotia, Quebec, Ontario, Manitoba, Saskatchewan, Alberta, British Columbia, and, now, New Brunswick.
  • In June 2017, New Brunswick’s Auditor General delivered a substantive review of the province’s climate change plan, including recommendations to turn policy intentions into on-the-ground work to protect homes and communities from what she called “one of the greatest challenges for communities, governments and corporations in the coming decades.” Among other things, the review called for an aggressive timeline and full details on how the government plans to execute the 118 actions laid out in its Climate Change Action Plan.
  • New Brunswick’s Climate Change Action Plan, released in December 2016, contained all the elements for effective climate action in N.B., including commitments to Premier-led governance, target-driven policies, and sources of funding to support programs for low-income families, homeowners, and industry. It also included several measures called for by the Legislative Select Committee on Climate Change, including legislating carbon pollution reduction targets and energy-efficiency improvement targets, and phasing out coal from electricity production and phasing in more renewable energy like solar, wind, biomass and hydro.
  • One month after the climate change plan was released, New Brunswickers experienced a sobering example of climate change impacts at home with the January 2017 ice storm that led to two people dying from carbon monoxide poisoning and nearly 300,000 homes and businesses left without power, some for up to 13 days. NB Power estimates the damages to its infrastructure at $30-million, making it the most expensive restoration in the utility's history.
  • New Brunswickers are keenly aware that climate change is already happening in their communities in the forms of more extreme ice storms, hurricanes and flooding events. The Ice Storm Review 2017, released in August 2017, provided a snapshot of climate change-related extreme weather events in New Brunswick, including but not limited to:
    • Hurricane Arthur in July 2014, which brought torrential rains and 100-km/hour winds that caused road closures and washouts and significant infrastructure damages across the province. The total damages were estimated at $12.5 million.
    • A Nor-easter in December 2014 which impacted 56 roads with flooding or washouts across several regions, with impacts primarily concentrated in the Moncton region. Damages totalled $10.3 million.
    • Extreme flooding and storm surges in December 2010 which resulted in $13.8 million in damages from flooding in Charlotte and York Counties, and $3 million in damages associated with storm surges affecting the east and northeast coasts of the province.

Jon MacNeill
Communications DirectorConservation Council of New Brunswick/
Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick
458-8747 | 238-3539

Emplois verts

Assistant(e) aux programmes environnementaux

mercredi 11 octobre 2017
by Raissa Marks
Lieu de travail : Moncton, N.-B.

Statut : Poste de 6 mois

Heures : À temps plein [37.5 heures par semaine]

Salaire : 15 $ par heure

Date de début : Aussitôt que possible mais le poste sera ouvert jusqu’à ce qu’il soit comblé

Le Réseau environnemental du Nouveau-Brunswick est un réseau de communication à but non lucratif bilingue qui relie plus de 100 groupes environnementaux de toutes les régions de la province. Le Réseau est le cœur du mouvement environnemental avec comme mission d’encourager et faciliter l’établissement de liens et de communications entre les groupes membres afin de faire progresser leurs travaux, de protéger la Terre, de promouvoir des modes de vie sains et écologiques et de renforcer le mouvement environnemental au Nouveau-Brunswick.

L’Assistant(e) aux programmes environnementaux assistera le personnel dans la livraison des programmes et des services aux groupes environnementaux sans but lucratif du Nouveau-Brunswick, y compris l’appui pour les travaux collaboratifs sur des enjeux tels que la biodiversité, l’adaptation aux changements climatiques, la santé environnementale des enfants, l’éducation à la viabilité, la transition à une économie à faible émissions de carbone, la gestion des forêts, entre autres. Les responsabilités seront :
  • Appui administratif pour les projets et initiatives joints
  • Organisation des réunions et conférences
  • Engagement avec les groupes environnementaux francophones dans le nord de la province
  • Communication avec les parties prenantes
  • Développement et mise-à-jour du contenu du site-web
Qualifications:
  • Fortes compétences en communication écrite et orale à la fois en anglais et en français.
  • Expérience en biologie, géographie, sciences environnementales ou d’un domaine connexe ;
  • Intérêt ou passion pour l’environnement
  • Compétences en organisation et en coordination de projets
  • Bonne base de travail avec les ordinateurs.
  • Personne extravertie et ouverte
  • Motivé(e) et flexible, capable de travailler seul(e) et comme membre d’une équipe ;
  • Expérience avec le secteur environnemental ou le secteur sans but lucratif
Ce rôle est offert dans le cadre du programme de stages pour les jeunes Clean Leaders Science Horizons géré par Clean NS. Les candidat(e)s doivent :
  • Détenir un diplôme récent (moins de trois ans) d’une institution postsecondaire
  • Avoir 30 ans ou moins
  • Être citoyen canadien, résident permanent ou réfugié
  • Avoir le droit de travailler selon les lois et règlements provinciaux et canadiens
  • Être capable d’occuper un poste à temps plein pour six mois
  • Être sans emploi ou en situation de sous-emploi
Processus de demande :
  1. Pour confirmer votre admissibilité, présentez votre demande de stage ici : https://clean-foundation.hivebrite.com/networks/clean-foundation/custom_page/be-an-intern-soyez-un-stagiaire.
  2. Créez votre compte sur le Hive de Clean NS, et regardez le tableau des offres d’emploi. Répondez à l’annonce d’assistant aux programmes environnementaux. Si vous êtes choisi, vous serez contacter pour une entrevue.
  3. Une fois employé, Clean NS et le RENB vous aideront à obtenir les documents nécessaires avant le début de votre stage.
  4. Une fois tous les documents finalisés, vous pouvez commencer votre stage. Au milieu et à la fin de votre stage, vous devrez répondre à une enquête qui servira de rapport d’étape, avec au moins deux vérifications par téléphone ou, si possible, en personne).

Événements à venir


Réception du temps des fêtes
mercredi
, 20 décembre, 2017
Fredericton

ASCF-CRI Webinar: Jani Helminen and Tommi Linnansaari
mercredi
, 10 janvier, 2018

ASCF-CRI Webinar: Mireille Chalifour and Valérie Delisle-Gagnon
mercredi
, 17 janvier, 2018

Appels à l'action

Faites entendre votre voix sur la stratégie de l'eau pour le Nouveau-Brunswick

mercredi 15 novembre 2017
by Conservation Council of New Brunswick
Une Stratégie de l’eau pour le Nouveau-Brunswick

Le 6 octobre, 2017, le ministère de l'Environnement et des Gouvernements Locaux a publié une ébauche de la stratégie de l’eau. La stratégie est disponible sur le site web du gouvernement du Nouveau-Brunswick. Le public est invité à faire des commentaires par courriel à waterstrategy-strategiedeleau@gnb.ca ou par la poste à l’adresse suivante : Ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux, Division des politiques et de la planification, C. P. 6000, Fredericton (Nouveau-Brunswick), E3B 5H1. La date limite pour faire parvenir ses commentaires au ministère est le 20 novembre, 2017.

Afin d’aider les groupes à formuler des commentaires, le Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick, en collaboration avec des groupes de bassins versants, a mis ensemble les éléments clés d’une stratégie de protection de l’eau et un modèle de lettre à envoyer au ministère.

Sommaire des 8 principaux éléments d’une stratégie de protection de l’eau solide

Le Nouveau-Brunswick mérite une stratégie pour la protection de l’eau qui :

  1. Est fondée sur la science; c’est-à-dire qui tient compte de données de base, de leurs suivis et qui prend en considération les impacts cumulatifs et les flux environnementaux;
  2. Établit des normes de qualité de l’eau dans un cadre de travail légal ;
  3. Conserve toutes les eaux des bassins versants y inclut les eaux de surfaces (lacs, cours d’eau, rivières), et les eaux souterraines, en préparant des plans conservations, des politiques et des pratiques adéquates, et en utilisant le principe de précaution comme outil directeur, légal et exécutoire;
  4. Protège nos zones marines côtières dans la loi;
  5. Adopte une forme significative de gouvernance axée sur la collaboration avec les Premières nations;
  6. Inclut la conception, la mise en œuvre et la mise en vigueur des plans de protection des bassins versants, préparés d’une manière transparente, avec l’administration, les entreprises, les organisations des bassins versants, les agriculteurs, les responsables municipaux et les citoyens;
  7. Est imputable, par la présentation des résultats de la surveillance et de rapports annuels à la population sur la progression dans la réalisation des buts et des objectifs décrits dans la stratégie de protection de l’eau; et
  8. Est exécutoire dans un cadre juridique moderne.
 
Modèle de lettre

 Mon nom est  ___________________­­­­­­­­­­­­­­_, et je souhaite exprimer mon appui à une solide stratégie de l’eau au Nouveau-Brunswick.

J’habite près de ________________ OU j’habite dans le bassin versant _______________________________

Décrivez votre endroit favori pour pêcher/nager/pagayer, etc.

Partager votre meilleur souvenir concernant l’eau du bassin.

À mon avis, de l’eau propre et saine c’est important parce que: _____________________________________

Avez-vous récemment reçu un avis de faire bouillir votre eau ?  Un avis concernant les cyanobactéries ? Un avis de climat extrême?  Décrivez ce qui vous inquiète.

Je félicite l’administration provinciale d’aller de l’avant avec sa promesse de protéger nos eaux; toutefois, je crois que l’ébauche de la stratégie ne va pas assez loin pour garantir une eau saine dans mon bassin versant.

Nous avons besoin d’une stratégie de protection de l’eau qui (insérer un ou plusieurs éléments essentiels).

Je crains que si mon bassin versant est laissé sans surveillance, nous fassions face à des menaces constantes et croissantes (de la pollution, de la perte des zones humides et des estuaires côtiers, la perte d’un débit adéquat pour maintenir la vie aquatique, et de l’augmentation des impacts des dérèglements climatiques comme les inondations, les sècheresses et les températures élevées.)

Veuillez protéger mon bassin versant en mettant en œuvre une solide stratégie de protection de l’eau dans le cadre d’une loi moderne qui (citez les éléments qui garantisse la santé de notre eau et de la population.)

Avec mon appréciation,

Votre nom.

Pour plus d'information, visitez le site web du CCNB.

Appel pour proposition de candidature pour les prix du RENB 2017

lundi 31 juillet 2017
by Annika Chiasson
Chaque jour des citoyens et des groupes de citoyens agissent pour protéger et restaurer l’environnement du Nouveau-Brunswick et nous pouvons ensemble célébrer et reconnaitre leurs contributions importantes.

 Durant l’année dernière, qui demeure dans votre mémoire?

Nous vous invitons à nommer un groupe ou des citoyens qui méritent l’un des prix accordés par le RENB et qui seront présentés avec éclat lors de l’Éco-confluence 2017. Faites-nous parvenir un courriel au nben@nben.ca en décrivant les travaux de votre candidat et quel prix il mérite. Les nominés doivent être membres ou associés du RENB.*

Date limite pour les propositions de candidature : 13 septembre, 2017

*Les membres et associés du comité directeur du RENB ne sont pas éligibles pour les prix.

Suivez-nous sur Twitter