NB Groups Want The Provincial Government To Heed Their Message
For Immediate Release
September 16, 2011

Moncton -- On Saturday, September 17, the anti-shale gas network of citizens have planned
another march for New Brunswickers to say “NO!” to shale gas in the downtown core of
Moncton.

More than 2 dozen groups from around the province, from places like Cornhill, Sackville,
Taymouth and Hampton, recently announced the network they’ve formed to stop shale gas
development in New Brunswick, and their next step is to hold another rally to continue sending
their message to the provincial government that the shale gas industry is not welcome here.

This grassroots movement has committed itself to informing their fellow New Brunswickers of
the dangers of shale gas. “It’s shameful that our government has not honestly engaged and
informed its citizens of the dangers of this industry,” says Debra Hopper, a spokesperson for Our
Environment, Our Choice, Notre Environnement, Notre Choix. “We have an intelligent group
here. We have done our homework; now the government needs to do the same. It has been
reading off of cheat sheets provided by industry. The same tired lines that we’re all sick of
hearing. The people of New Brunswick have a right to know what we are really facing.”

“We ask that our government do its job in protecting our life sustaining resources against an
industry that is advancing at an accelerated rate and that threatens our quality of life for
generations to come. Once the damages are done, there is no return,” says Patricia Léger,
spokesperson for Memramcook Action. “We cannot expect industry to warn us of the dangers of
this toxic method of extracting natural gas and our government seems to only be listening to
industry.”

In our ongoing effort to get the facts about the dangers of shale gas drilling out into the open, a
second march is being held this time in Moncton.  It will begin at 12:00 noon at the Hal Betts
Ball Fields – Moncton SportPlex, located at 250 Assomption Blvd at the corner of Vaughn
Harvey. Protesters will march along Vaughn Harvey Blvd, and down Main Street before
congregating at Moncton City Hall, next to SWN Offices.  We invite all water drinkers and air
breathers to join us in our PEACEFUL display of democracy in action. 

At City Hall, there will be speakers from various groups and communities from across the
province, including the Youth Environmental Action Network, Elsipogtog First Nation, Friends
of Mount Carleton, the Maliseet Grand Council, and Ban Fracking NB. 

Media Contacts:
Our Environment, Our Choice, Notre Envrionnement, Notre Choix, Denise Melanson: 523-9467
Quality of Life Initiative, Otty Forgrave: 839-2326
CCNB Action, Stephanie Merrill: 261-8317
Ban Fracking NB, Terri Telasco: 866-7658
New Brunswickers Against Fracking, Mary de La Valette: 369-1995
Council of Canadians, St. John Chapter, Carol Ring: 847-0953
Grand Lake Watershed Guardians, Amy Sullivan: 339-1980 or 339-5324
Sierra Club Atlantic, Hazel Richardson: 452-8915

Archives des nouvelles des groupes

Événements à venir


Film: We Carry Each Others Memories
mercredi
, 21 février, 2018
Fredericton,

Atelier de fabrication de nichoirs pour les hirondelles bicolores
mercredi
, 21 février, 2018
Cap-Pelé

Understanding Fresh Water Habitat Watercourse Restoration Workshop
jeudi
, 22 février, 2018
Bouctouche

Appels à l'action

Conservons notre N.-B.

vendredi 9 février 2018
by Nature Trust of New Brunswick

Pendant des générations, les Néo-Brunswickois ont établi des traditions profondément ancrées et des communautés fortes qui prospèrent parmi les rivières, les forêts, les lacs et créatures vivantes qui composent notre belle province. Aidez à protéger les milieux naturels et sauvages que vous aimez afin que votre famille, vos enfants et vos petits-enfants puissent en profiter pour toujours.

Plus de 95 % du Nouveau-Brunswick n'est actuellement pas protégé et nous devons agir maintenant pour changer cela.

Le Canada s’est engagé à conserver 17 % des terres et des eaux douces d'ici 2020 lors de l’Union internationale. En tant que canadiens, nous avons la responsabilité partagée de tenir le gouvernement responsable de l'atteinte de cet objectif. La Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau-Brunswick vous demande  d’engager vos représentants au gouvernement provincial afin de manifester votre appui à l'égard de la conservation des terres dans la province et de les encourager à investir dans la nature. Avec l'aide du «Cercle autochtone d’experts», le Canada envisage la création d’un ensemble d’aires protégées et de conservation autochtones et aborde ainsi la conservation dans un esprit de réconciliation. Le gouvernement provincial a également un rôle à jouer dans la réconciliation en misant sur une gouvernance conjointe avec les Autochtones en matière de protection des terres et de l’eau douce.

Une grande majorité de canadiens conviennent que la conservation de l'environnement est l'un des problèmes les plus importants auxquels notre pays est actuellement confronté. Dans une récente enquête nationale sur la conservation, 87 % des Canadiens appuient l'augmentation du nombre de zones protégées contre le développement y compris dans les parcs nationaux. Joignez-vous au mouvement croissant  de la conservation des terres. Nous vous avons facilité la tâche! Il faut moins d'une minute avec notre modèle en ligne pour envoyer une lettre à votre député local. Pour en savoir plus sur ce que vous pouvez faire pour soutenir la conservation des terres, téléchargez notre trousse d’outils« Conserve Our NB. »  http://www.naturetrust.nb.ca/wp/french/conservons-notre-nb/ 

Imprimez la pétition ici : http://www.naturetrust.nb.ca/wp/french/files/2018/02/Conservons-Notre-NB-Pledge-FR.pdf 
Merci de bien vouloir envoyer l’original de cette pétition avec les signatures au bureau de la Fondation de protection des sites naturels du Nouveau-Brunswick.
Date limite prochaine : 13 mars 2018 

Par courrier : 
CP 603, Succursale A 
Fredericton, NB E3B 5A6 

En personne : 404 rue Queen. 3e étage 
Fredericton, NB

Faites entendre votre voix sur la stratégie de l'eau pour le Nouveau-Brunswick

mercredi 15 novembre 2017
by Conservation Council of New Brunswick
Une Stratégie de l’eau pour le Nouveau-Brunswick

Le 6 octobre, 2017, le ministère de l'Environnement et des Gouvernements Locaux a publié une ébauche de la stratégie de l’eau. La stratégie est disponible sur le site web du gouvernement du Nouveau-Brunswick. Le public est invité à faire des commentaires par courriel à waterstrategy-strategiedeleau@gnb.ca ou par la poste à l’adresse suivante : Ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux, Division des politiques et de la planification, C. P. 6000, Fredericton (Nouveau-Brunswick), E3B 5H1. La date limite pour faire parvenir ses commentaires au ministère est le 20 novembre, 2017.

Afin d’aider les groupes à formuler des commentaires, le Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick, en collaboration avec des groupes de bassins versants, a mis ensemble les éléments clés d’une stratégie de protection de l’eau et un modèle de lettre à envoyer au ministère.

Sommaire des 8 principaux éléments d’une stratégie de protection de l’eau solide

Le Nouveau-Brunswick mérite une stratégie pour la protection de l’eau qui :

  1. Est fondée sur la science; c’est-à-dire qui tient compte de données de base, de leurs suivis et qui prend en considération les impacts cumulatifs et les flux environnementaux;
  2. Établit des normes de qualité de l’eau dans un cadre de travail légal ;
  3. Conserve toutes les eaux des bassins versants y inclut les eaux de surfaces (lacs, cours d’eau, rivières), et les eaux souterraines, en préparant des plans conservations, des politiques et des pratiques adéquates, et en utilisant le principe de précaution comme outil directeur, légal et exécutoire;
  4. Protège nos zones marines côtières dans la loi;
  5. Adopte une forme significative de gouvernance axée sur la collaboration avec les Premières nations;
  6. Inclut la conception, la mise en œuvre et la mise en vigueur des plans de protection des bassins versants, préparés d’une manière transparente, avec l’administration, les entreprises, les organisations des bassins versants, les agriculteurs, les responsables municipaux et les citoyens;
  7. Est imputable, par la présentation des résultats de la surveillance et de rapports annuels à la population sur la progression dans la réalisation des buts et des objectifs décrits dans la stratégie de protection de l’eau; et
  8. Est exécutoire dans un cadre juridique moderne.
 
Modèle de lettre

 Mon nom est  ___________________­­­­­­­­­­­­­­_, et je souhaite exprimer mon appui à une solide stratégie de l’eau au Nouveau-Brunswick.

J’habite près de ________________ OU j’habite dans le bassin versant _______________________________

Décrivez votre endroit favori pour pêcher/nager/pagayer, etc.

Partager votre meilleur souvenir concernant l’eau du bassin.

À mon avis, de l’eau propre et saine c’est important parce que: _____________________________________

Avez-vous récemment reçu un avis de faire bouillir votre eau ?  Un avis concernant les cyanobactéries ? Un avis de climat extrême?  Décrivez ce qui vous inquiète.

Je félicite l’administration provinciale d’aller de l’avant avec sa promesse de protéger nos eaux; toutefois, je crois que l’ébauche de la stratégie ne va pas assez loin pour garantir une eau saine dans mon bassin versant.

Nous avons besoin d’une stratégie de protection de l’eau qui (insérer un ou plusieurs éléments essentiels).

Je crains que si mon bassin versant est laissé sans surveillance, nous fassions face à des menaces constantes et croissantes (de la pollution, de la perte des zones humides et des estuaires côtiers, la perte d’un débit adéquat pour maintenir la vie aquatique, et de l’augmentation des impacts des dérèglements climatiques comme les inondations, les sècheresses et les températures élevées.)

Veuillez protéger mon bassin versant en mettant en œuvre une solide stratégie de protection de l’eau dans le cadre d’une loi moderne qui (citez les éléments qui garantisse la santé de notre eau et de la population.)

Avec mon appréciation,

Votre nom.

Pour plus d'information, visitez le site web du CCNB.